Pseudo requiem d'une veille défunte

C’est l’affaissement stylistique
Sinon je crierais comme avant
Serpentant au rythme traînant
Du ruisseau de la rhétorique

Le langage de vils amants
Des flirts aux pépites lubriques
La violence des corps arguant
D’une sensualité méphitique

Je m’opposerais à l’allant
De l’heure inique
M’alliant aux ondes toxiques

D’hères phtisiques
La foi pleine mes bras vaillants
La longue nuit d’hier enterrant.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Membre du collectif des Poètes mal famés
© Recueils poétiques

Page Rank Check Marie Hurtrel Anne Cillon Perri Art Hurtrel Protected by Copyscape Unique Content Check

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site