Pauvre Chacha

Jeune et vigoureux célibataire,
Monsieur Chacha cherchait cette chose,
Qui fait qu’en paix toute âme repose !
Sans manquer de se montrer sévère.


Il détestait ce monde aux sentiments ternes
Où alternent les expressions les plus paternes !
Alors pour prendre femme, il courut terre entière,
Espérant trouver la singulière âme sincère.


Au cours de ce long et périlleux voyage,
Il ne trouva un être moins qu’un autre volage.
Les critères de sélections qu’il s’était fixé,
Se trouvaient toujours dans plusieurs chairs, dispersés.


Ayant convolé, puis divorcé, maintes fois,
Il jura de ne plus mettre de bague à son doigt.
Et pour se venger, il décida de briser
La vie des roses, même épanouies en hyménée !


Chacha mâcha le sucre de la débauche !
Des forfaits inédits débordaient de sa bouche !
A l’aise d’être à la fin Chacha Le Balaise,
Il mourut loin de son initiale ascèse.

© Texte protégé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Membre du collectif des Poètes mal famés
© Recueils poétiques

Page Rank Check Marie Hurtrel Anne Cillon Perri Art Hurtrel Protected by Copyscape Unique Content Check

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site