Aisance et essence

La colombe blanche transperce la pomme
Pour que s'écoule la quiètude sous ce dôme.
Ainsi l'âme transie sur des nuages d'or
Verra l'éclat de ce sol jadis incolore.

Ceux qui vivent l'enfer rêvent de lumière
Sans ces reins robustes, pilliers du renouveau.
Fervents, ils craignent Dieu et élèvent des prières,
Encens des misères séculaires pour ce grand lot.

Leurs souffrances franches se glissent partout,
Fendillant quelques palpitants  insensibles.
Et la balance fléchie acquise aux causes floues
Réactive de nombreux nouveaux irascibles.

Qui n'adhèrerait  pas au changement
Si l'hydre argentée était une belle femme?
Mais l'ombre du dragon sur nous plane
Et on le ressent aux dents du gouvernement.

L'ultime miracle n'est  de vaincre l'hadès;
Mais de s'évader des puits de l'oubli avec liesse.
Oui, s'attribuer des étés réguliers
Loin, très loin des éternités endeuillées.

© Texte protégé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Membre du collectif des Poètes mal famés
© Recueils poétiques

Page Rank Check Marie Hurtrel Anne Cillon Perri Art Hurtrel Protected by Copyscape Unique Content Check

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site