Peine perdue

Tout est noir, soudaine nuit.
L'heure où la sagesse fuit.
Entends comme tonneaux vides bruissent
Là où égarement et ruine reverdissent.


Quelle pensée insubmersible illuminera
Ce globe pyramidal au marasme psychique?
Pour qu'un juste cristallise ses pratiques,
Ses humeurs, ses honneurs, etc.


La multitude de billets verts multiplie
L'orgueil; et la volonté la plus raide s'y plie
Quand de la vertu des tant pis musèlent les cris.
 

De ma lune tombent des poussières de clairvoyance
Pour ces fers de lance dans la délitescence,
Qui oseront taxer ce texte de grave errance.

© Texte protégé.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Membre du collectif des Poètes mal famés
© Recueils poétiques

Page Rank Check Marie Hurtrel Anne Cillon Perri Art Hurtrel Protected by Copyscape Unique Content Check

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site